EFEA formation - Chambre d'agriculture Pays de la Loire , retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes les actualités > 15 apprentis en CS Viande bovine du centre de formation ÉFEA les Trinottières (49) visitent le marché aux bestiaux de Laissac dans l’Aveyron

15 apprentis en CS Viande bovine du centre de formation ÉFEA les Trinottières (49) visitent le marché aux bestiaux de Laissac dans l’Aveyron

Flux RSSImprimer la page

Le groupe de 15 apprentis au foirail en présence de David Minerva, maire de Laissac et d’Alexandre Meyniel, formateur accompagnateur du centre de Bernoussou.

Dans le cadre d’un voyage d’études d’une semaine dans le pays Aveyronnais, les apprentis ont découvert l'ambiance si particulière du marché aux bestiaux de Laissac. Avec 30 000 transactions par semaine et plus d’1 million d’animaux commercialisés, il occupe la 2e place sur le marché Français et reste un lieu de passage incontournable pour les acheteurs et vendeurs du Sud de la France et de l’Europe.

Il est 6 h du matin quand les apprentis prennent la route pour rejoindre le marché de Laissac situé à 1 h de Villefranche de Rouergue (12), lieu de leur séjour. « Attention la cloche sonne, les transactions sont ouvertes ».

Tous les mardis, les acheteurs côtoient les vendeurs pour la traditionnelle « vente de gré à gré », plus de 1 104 animaux étaient présentés ce jour. La discipline qui règne sur l’espace de vente est d’une implacable rigueur, dès 8 h 00, les bêtes doivent être prêtes pour la vente destinée à la boucherie et 8 h 45 celle consacrée à l’élevage. Les races dominantes sont l’Aubrac et la Limousine, puis la Blonde d’aquitaine et la Charolaise. « Presque toutes les négociations sont en francs et en KG de carcasse » précise Alexandre MEYNIEL, formateur de Bernussou. Le groupe a rencontré David MINERVA, maire de la commune « le fonctionnement est entièrement assuré en régie, c’est un choix que nous avons fait avec les élus de conserver la gestion du foirail » explique-t-il.

Après avoir participé à la vente des ovins-caprins à la criée aux enchères montantes, le groupe de 15 apprentis a eu la chance d’assister à la cotation des ventes de bovins du matin. « C’est très intéressant, les représentants des acheteurs et des vendeurs échangent sur les tendances du marché afin de déterminer des prix de référence pour le marché national » constate les apprentis à l’issue de la rencontre.