Toutes les formations proposées par EFEA sont maintenues dans le strict respect des consignes sanitaires. Contactez nos services !

EFEA formation - Chambre d'agriculture Pays de la Loire , retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > Formations > Par diplôme > Certificats de spécialisation (CS) > CS Conduite d'un élevage laitier

CS Conduite d'un élevage laitier

Flux RSSImprimer la page

Certificat de spécialisation "Conduite d'un élevage laitier"

FORMATION CONTINUE

OU PAR APPRENTISSAGE

Le certificat de spécialisation est reconnu pour ses méthodes pédagogiques et sa démarche d'amélioration continue. Il offre une formation en totale adéquation avec les besoins des professionnels et les attentes des jeunes : elle se déroule sur 2 fermes expérimentales complémentaires qui permettent une mise en situation quotidienne des apprenants.

Ce certificat capitalise un savoir-faire unique en France en matière de pédagogie, que ce soit les conditions d'apprentissage, la qualité des intervenants, le niveau de technicité, etc. 

Les points forts de la formation : pédagogie active, animée par des formateurs, des experts de la Chambre d’agriculture et professionnels agricoles externes et apports théoriques et travaux pratiques (situations réelles de travail) dans les fermes expérimentales des Trinottières (49) et de Derval (44).


Objectif

  • Acquérir une compétence complémentaire spécialisée et une expérience terrain en production laitière.

Contenu de la formation

Blocs de compétences (cursus complet) :

  • Assurer le pilotage technico-économique d’un élevage bovin lait
  • Réaliser les travaux liés à la conduite d’un élevage bovin lait

Parcours modulaire ("à la carte") : 

  • Traite et qualité du lait
  • Alimentation
  • Reproduction
  • Sélection-génétique
  • Santé du troupeau
  • Prévention
  • Système fourrager
  • Règlementation en production laitière
  • Bâtiments, installations
  • Suivi technico-économique.

Débouché

  • Responsable d’élevage laitier.

Publics concernés

  • Apprenti (être agé de 16 à 29 ans)
  • Demandeur d’emploi
  • Salarié en contrat de professionnalisation, en reconversion, en évolution professionnelle ou en activité.

Durée

La formation débute en septembre et se déroule sur 1 an, selon le découpage suivant : 

  • 12 semaines au centre de formation
  • 37 semaines en entreprise

Les modules de formation sont indépendants "à la carte" pour un parcours individualisé, la durée de formation sera donc ajustée en fonction des besoins).

Conditions d'inscription

Le CS Lait est accessible aux candidats titulaires d’un des diplômes suivants :

  • Brevet professionnel du secteur de la production agricole,
  • Baccalauréat professionnel du secteur de la production agricole,
  • Brevet de technicien supérieur agricole du secteur de la production agricole, 
  • Titres et certificats du secteur de la production agricole, de niveau CAP, enregistrés au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

Si vous n’êtes pas titulaire d’un diplôme : justifier de 3 ans d’expérience (salariée, non salariée, bénévole ou de volontariat) dans un secteur non agricole ou d’1 an dans le secteur agricole.

Tarifs et financement

Sites de formation

Le CS Conduite d'un élevage bovin lait se déroule sur les sites suivants :

Contact

✉ ÉFEA Les Trinottières

Centre de formation de la Chambre d'agriculture Pays de la Loire

Ferme expérimentale des Trinottières
49140 MONTREUIL-SUR-LOIR

Tél. 02 41 95 73 86

Horaires : du lundi au vendredi de 8 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h.

Venir à EFEA Les Trinottières

Téléchargez

Apprentissage

Aides aux employeurs

Le maître d’apprentissage est associé à la formation dans le cadre d’un contrat d’apprentissage.

C’est un contrat de travail à durée déterminée de 12 mois, bénéficiant d’une exonération de la quasi-totalité des charges sociales.

L’employeur perçoit par l’Etat une prime à l’effort de formation de 4 125 € soit 343,75 € par mois.

> Pour en savoir plus : www.travail-emploi.gouv.fr

Apprentis : salaires et aides

Les apprentis perçoivent une rémunération (sans charges salariales) comprise entre 43 % et 90 % du SMIC suivant l’âge et la convention collective de l’entreprise.

Les apprentis bénéficient de différentes aides financées par l’opérateur de compétences (OPCO) en l’occurrence OCAPIAT (restauration, hébergement, équipement et mobilité internationale...).

> Pour en savoir plus : www.ocapiat.fr