fileadmin/user_upload/Pays_de_la_Loire/151_Eve-Formation-capl/Interface/picto_ca_rss.png EFEA formation2928662fr_FREFEA formation - Chambre d'agriculture Pays de la LoireMon, 06 Apr 2020 20:44:00 +0200Mon, 06 Apr 2020 20:44:00 +0200TYPO3 EXT:newsnews-76761Mon, 30 Mar 2020 11:03:44 +0200COVID-19 | Mettre en relation agriculteurs et main d’œuvrehttps://pays-de-la-loire.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/covid-19-mettre-en-relation-agriculteurs-et-main-doeuvre/Face à la crise du COVID-19, les organisations agricoles de la région se mobilisent pour répondre à l’enjeu de pénurie de bras en agriculture pour les prochains travaux saisonniers.news-75804Thu, 19 Mar 2020 10:27:39 +0100C'est quoi : le bien être animal ?https://formation-pays-de-la-loire.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/cest-quoi-le-bien-etre-animal/Le bien-être animal, tout le monde en parle, mais quelle est sa définition ? Cette notion est abordée auprès des futurs jeunes agriculteurs et salariés en formation. Des temps en salle et sur le terrain leur permettent de se former à ce concept très controversé.C’est quoi ?

Le bien-être animal est garanti quand les 5 libertés sont respectées :

  • absence de soif et de faim ;
  • absence de stress ;
  • absence de douleur et de maladie ;
  • absence de peur ;
  • liberté d’expression des comportements sociaux adéquats à son espèce.

Mais le bien-être animal ne s’arrête pas au respect des règlementations. Les éleveurs ont déjà des pratiques favorables aux interactions positives au sein d’un troupeau et aux relations homme/animal. La prise en compte des spécificités de chaque espèce (vision saccadée des bovins, odorat développé, nécessité de vie en groupe, etc.) peut encore être favorisée, et notamment via la formation en module « santé » du diplôme BPREA Polyculture-Elevage.

Comment le bien-être animal est-elle abordée en formation ?

Le bien-être animal est abordé sous différentes formes en formation :

  • des apports en salle qui détaillent la réglementation et les méthodes d’évaluation du bien-être, les médecines alternatives (homéopathie, phytothérapie, aromathérapie, …), l’adaptation des bâtiments, …
  • l’utilisation d’un logiciel libre d’accès en ligne pour s’entrainer à reconnaitre les signes de bien-être en élevage,
  • des temps d’échanges autour des attentes sociétales,
  • des applications sur le terrain.

En partenariat avec des vétérinaires et le Groupement de défense sanitaire (GDS), des journées sur le terrain sont organisées pour apprendre à évaluer le poids des animaux, prélever stérilement du lait, désinfecter un nombril, drencher un jeune, mettre un tube à mammites, tarir un quartier, faire avaler un médicament, gérer une plaie, etc. L’adaptation des bâtiments est aussi une notion illustrée lors de sorties dans des exploitations agricoles de Loire-Atlantique.

Qu’en disent les stagiaires en formation ?

« J’ai adoré les applications sur la ferme de Derval ! Soigner une plaie ou désinfecter un nombril sont des pratiques auxquelles je vais être confrontée régulièrement sur mon élevage. J’apprécie pouvoir apprendre les bons gestes avec une vétérinaire », Lucie, en formation BPREA Polyculture-Elevage avec un projet de reprise d’exploitation bovine.

« Les attentes sociétales tournent aujourd’hui autour du bien-être alors qu’on parle surtout des points négatifs de l’élevage. Remettre une définition et apprendre à déceler les points positifs du bien-être animal sont des notions que je vais pouvoir diffuser via ma ferme et son magasin de vente directe », Julien, en formation BPREA Polyculture-Elevage avec un projet d’installation en chèvres laitières.

Pour en savoir plus, contactez nos conseillères formation, Béatrice BRUNET ou Sandrine LANDRIAU | 02 53 46 60 53 | formation-insertion@remove-this.pl.chambagri.fr

]]>
news-75439Thu, 12 Mar 2020 14:48:38 +0100Les centres de formation ÉFEA Les Trinottières et Nozay vous ouvrent leurs portes les 13 et 14 mars 2020https://formation-pays-de-la-loire.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/les-centres-de-formation-efea-les-trinottieres-et-nozay-vous-ouvrent-leurs-portes-les-13-et-14-mars/Les centres de formation EFEA Les Trinottières et Nozay vous accueillent en mars 2020 à l'occasion de leurs portes ouvertes ! Toutes nos équipes espèrent vous y voir nombreux !Portes ouvertes ÉFEA Les Trinottières - 13 mars 2020 de 15 h à 20 h et le 14 mars 2020 de 9 h à 16 h

EFEA Les Trinottières proposera une présentation 360° du centre et de ses formations. Pour cela, les journées s'articuleront autour de visites des ateliers lait et porcs et d'échanges avec des professionnels.

Les intervenants présenteront aux visiteurs, tout particulièrement, les formations proposées par le Centre de formation : CS Conduite d'un élevage laitier, CS Conduite d'un élevage porcin, CS Production, transformation et commercialisation de produits fermiers, CQP Salarié qualifié en élevage laitier et CQP Salarié qualifié en élevage porcin.

Portes ouvertes ÉFEA Nozay - 14 mars 2020 de 9 h à 13 h 30

Au programme de cette matinée :

Notre équipe pourra également renseigner les visiteurs sur nos formations courtes et les parcours individualisés : utilisation et maintenance de matériels agricoles (électrohydraulique, soudure, pulvérisation, conduite économique…), conduite d'engins en sécurité (CACES), contrôleur vérification générale périodique (VGP), etc.

]]>
Pays-de-la-Loire
news-75437Thu, 12 Mar 2020 14:24:22 +0100Etienne, "agri youtubeurre" parle des Trinottières à l'occasion du Salon de l'agriculturehttps://formation-pays-de-la-loire.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/etienne-agri-youtubeurre-parle-des-trinottieres-a-loccasion-du-salon-de-lagriculture/Quand Etienne Agri Youtubeurre au Salon de l'agriculture 2020 nous raconte qu’il a fait sa formation au Centre de formation de la Ferme des Trinottières, nous sommes fiers de son parcours !Étienne, agri youtubeurre, le vidéaste aux 44 000 abonnés sur la fameuse plateforme s'est rendu au Salon de l'agriculture 2020 à Paris. L'occasion pour lui de rendre visite aux exposants, de valoriser les produits de notre terroir et de rappeler qu'il a réalisé son BTS Productions animales à la Ferme des Trinottières !

Vous aussi, vous êtes intéressé-e par les métiers de l'agriculture ? Alors rendez-vous aux portes ouvertes le 13 mars de 15 h à 20 h et le 14 mars de 9 h à 16 h pour parler des formations proposées par ÉFEA Les Trinottières !


]]>
news-74506Thu, 05 Mar 2020 11:20:00 +010047.266790843480955 -1.564291389178492947.266790843480955-1.5642913891784929C'est quoi : la taille des pommiers ?https://formation-pays-de-la-loire.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/cest-quoi-la-taille-des-pommiers/Tous à nos outils ! Les feuilles sont tombées, la sève est descendue et les arbres nous attendent pour la taille ! Mais tailler… comment ça marche ? On coupe quoi ? Dans quel but et quand ? Pour ne pas se tromper, on peut vous apporter quelques astuces que les stagiaires ont approfondies en formation en ce mois de janvier, période propice à la taille.

Il est important de préciser les objectifs de la taille et ils sont nombreux. En effet, elle permet de favoriser la fructification des arbres, l’objectif principal des producteurs : obtenir de beaux fruits, une production régulière, en quantité et en qualité.

Mais la taille c’est aussi renouveler les branches de l’arbre, enlever le bois mort. En effet, nous observons, en cette période de repos végétatif, les différentes attaques de parasites ou maladies du bois ou encore les branches cassées, mortes pour diverses raisons. Tailler c’est donc renouveler ces branches « défaillantes » et aussi produire du jeune bois afin d’obtenir une architecture productive pour les prochaines années.

Tailler c’est aussi veiller à avoir un arbre équilibré pour une forme choisie par le producteur.

Comment les stagiaires se sont confrontés à la taille ?

Une fois ces objectifs précisés aux stagiaires en formation BPREA orientation arboriculture, nous leur avons proposé d’aller sur le terrain observer les arbres, découvrir les différents organes végétatifs afin de pratiquer et d’appliquer les différentes règles de taille en suivant les objectifs des producteurs.

Durant 7 jours de formation, les stagiaires ont pu se confronter à différentes espèces : pommiers, poiriers, pêchers, petits fruits pour réaliser la taille la plus adaptée à l’espèce et à la forme de l’arbre en fonction des objectifs du producteur.

Pour cela, ils ont utilisés leurs outils adéquats ou du matériel prêté par le centre de formation : sécateurs, force, scie… et ont pratiqué dans différents vergers de producteurs de Loire Atlantique.

Qu’en disent les stagiaires ? En quoi la pratique de la taille les a aidé sur leur stage ?

Selon Ivo : « Ces journées de formation ont été très utiles avant le stage. En effet, cette formation m’a appris à distinguer les éléments végétatifs mas aussi à mieux structurer mes connaissances en matière de taille. Sans ces séances, je n’aurais pas pu être autonome. Cela m’a donné les bases et les grands principes de taille fruitière. Cela m’a  aidé à mieux appréhender la conduite de l’arbre et les gestes de la taille, mais aussi comprendre le choix de mon tuteur. Enfin les échanges avec les professionnels ont été très riches pour avoir un regard croisé sur différents vergers et diverses formes ou types d’arbres ».

Pour en savoir plus, contactez nos conseillères formation, Béatrice BRUNET ou Sandrine LANDRIAU - Tél. 02 53 46 60 53 - formation-insertion@remove-this.pl.chambagri.fr

]]>
news-74955Tue, 03 Mar 2020 09:37:46 +0100Sensibiliser pour recruter : le voyage en agriculture vu par Télématinhttps://formation-pays-de-la-loire.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/sensibiliser-pour-recruter-le-voyage-en-agriculture-vu-par-telematin/Les équipes de Télématin ont suivi un voyage en agriculture chez Sylvain KUPPERROTH, à l'EARL La Maison Blanche Jumelles, pour une démonstration de taille des pommiers et ont échangé avec Corentin BUZZI, ancien participant désormais ouvrier viticole.Le voyage en agriculture permet de se plonger dans la réalité du métier agricole, de manière immersive, en visitant 2 entreprises et en rencontrant des chefs d’entreprises et des salariés du secteur, d'échanger avec un formateur du centre, de mieux comprendre les atouts et exigences des métiers de l’agriculture, pour avancer sur son projet en ayant une conception réelle et concrète des missions qu'ils requièrent. 

Le voyage en agriculture s'adresse à tous les jeunes et adultes en découverte ou en reconversion mais aussi aux demandeurs d'emploi.

Cette fois-ci, les équipes de télématin ont suivi les participants sur l'EARL La Maison Blanche Jumelles pour la taille des pommiers mais également un ancien participant désormais ouvrier viticole.

Voir le replay de l'émission Télématin du 24 février 2020 - Séquence à 49 min

]]>
news-74782Thu, 27 Feb 2020 09:21:59 +0100Made in Angers aux Trinottièreshttps://formation-pays-de-la-loire.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/made-in-angers-aux-trinottieres/Pour son 20e anniversaire « Made in Angers » avait programmé pour la première fois la visite de la ferme expérimentale des Trinottières.Pour en savoir plus, consulter l'article Courrier de l'Ouest du 25 février 2020]]>Maine-et-Loirenews-74503Thu, 20 Feb 2020 14:56:00 +010047.266790843480955 -1.564291389178492947.266790843480955-1.5642913891784929C'est quoi : l’agriculture urbaine et péri-urbaine professionnelle ?https://formation-pays-de-la-loire.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/cest-quoi-lagriculture-urbaine-et-peri-urbaine-professionnelle/Des agricultures dans un milieu urbain et péri-urbain. Une pluralité que la Chambre d'agriculture Pays de la Loire a choisi d’accompagner en mettant l’accent sur les projets professionnels. C'est quoi ?

Ce qui caractérise l’agriculture urbaine et péri-urbaine c’est sa localisation hors des zones rurales. Elle peut se pratiquer en pleine ville, dans la périphérie  de celle-ci, dans des zones industrielles ou commerciales.

Elle peut adopter des systèmes très classiques (hightech: hydroponie, … ou lowtech : sol..) ou des sytèmes plus originaux, compatibles avec la localisation dans l’espace urbain (Toitures,façades, parking… Indoor, aéroponie, technosol…). Cependant ces différents systèmes peuvent être utilisés dans tous les milieux, urbains ou ruraux.

Une autre caractéristique de l’agriculture urbaine et peri-urbaine est l’échelle de production. Les jardins potagers, collectifs ou non, font partie de l’AU, cependant la CAPL a retenus les structures professionnelles. Celles-ci pratiquent l’agriculture sur des micro-fermes (moins de 1ha) dont la productivité  au m² est très importante par rapport aux systèmes classiques.

Enfin, les fermes urbaines sont aussi caractérisées par la pluri-activité qui combine production et services (activités pédagogiques, médiation animale, animation socio-culturelles).

Dans les prochains C’est quoi, nous ferons un focus sur les différentes techniques utilisées.

Comment ce thème est abordé en formation ?

En formation Spécialité d’initiative locale (SIL) en agriculture urbaine, 3 grands thèmes sont abordés :

  • Les caractéristiques spécifiques à l’environnement urbain (techniques, ressources, sociologiques, politiques et réglementaire).
  • Les principes des principales méthodes hightech et lowtech.
  • La méthodologie de projet.

Qu’en disent les stagiaires en formation ?

Jacob, stagiaire de la formation SIL Agriculture urbaine : « La formation couvre un champ très large ; L’absence du démonstrateur attendu, manque à l’aspect pratique et concret de la formation.

La découverte du milieu urbain avec un regard agricole change la perception du champ des possibles et oriente mon projet vers d’autres chemins ».

Notre prochaine session de formation ouvre au mois de juin à Angers sur le site de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire
Pour en savoir plus, contactez notre conseillère formation, Béatrice BRUNET - Tél. 02 53 46 60 53 - formation-insertion@remove-this.pl.chambagri.fr

]]>
news-74336Mon, 17 Feb 2020 14:48:17 +0100Le groupe CSTMA/CQP conduite et entretien de matériels agricoles en visite ! https://formation-pays-de-la-loire.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/le-groupe-cstmacqp-conduite-et-entretien-de-materiels-agricoles-en-visite/Les stagiaires en CSTMA ont participé à une journée technique le mercredi 12 février 2020. Cette journée consistait à visiter d’une part l’entreprise Eflu’tech, spécialisée dans les épandages de lisier sans tonne et d’autre part l’entreprise de travaux agricoles DEFOIS spécialisée dans la prestation de battage.

Les apprenants ont eu une présentation de l’entreprise Eflu’tech par son gérant Mathieu RAIMBAULT, ainsi que les différentes prestations réalisées. Monsieur RAIMBAULT leur a donc présenté le cœur d’activité de l’entreprise qui est l’épandage sans tonne et le matériel qui lui est associée. Ce procédé permet un apport d’azote au stade où la plante en a réellement besoin et ce même dans les conditions difficiles rencontrées cette année. Les capteurs montés sur la machine permettent de connaître en temps réel les apports réalisés ainsi que la quantité d’azote contenue dans le produit épandu. Ces données peuvent être collectées et utilisées sur une cartographie GPS qui peut par la suite servir en cas de contrôle du respect des distances d’épandage des cours d’eau ou du voisinage.

Monsieur DEFOIS a également présenté son entreprise et les différentes prestations de service réalisées. Il a donc présenté son parc de matériel en insistant sur le volet économique et les surfaces minimales à réaliser en vue d’un investissement. L’entreprise réalise 1 500 ha de battage avec 8 machines.

Ce type de journée permet aux stagiaires d’être sensibilisés aux techniques d’aujourd’hui et prend toute sa place dans la formation.

Merci à messieurs RAIMBAULT et DEFOIS pour le temps qu’ils nous ont consacré et le partage de leur savoir-faire.

]]>
news-74002Mon, 10 Feb 2020 11:48:45 +010015 apprentis en Titre pro "Eleveur de bovin viande" du centre de formation ÉFEA les Trinottières (49) en terres Aveyronnaiseshttps://formation-pays-de-la-loire.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/15-apprentis-en-titre-pro-eleveur-de-bovin-viande-du-centre-de-formation-efea-les-trinottieres-49/Du 3 au 7 février 2020, les 15 jeunes en apprentissage Titre pro "Eleveur de bovin viande" se sont rendus sur les terres Aveyronnaises pour enrichir leurs connaissances en production de viande bovine.De nombreuses visites et interventions ont jalonné la semaine de découverte des apprentis du Titre pro Eleveur de bovin viande.

Découverte de la filière veau d’Aveyron et du Ségala et dégustations

Ils ont notamment pu en savoir plus sur le veau d'Aveyron qui est :

  • un veau né et élevé sur la ferme ;
  • un veau allaité par sa mère ;
  • complémenté avec du foin et de l’aliment ;
  • séparé de la mère la journée et la nuit et qui tète le matin et le soir durant 30 min ;
  • engraissé pendant minimum 6 mois et qui peut aller jusqu’à 10 mois d’engraissement sous la mère ;
  • c’est aussi une viande rosé avec un gage de qualité supérieur grâce au label "veau d’Aveyron et du ségala", ce label est un gage de qualité et il n’est possible de produire le veau d’Aveyron que sur une certaine zone géographique donnée.

Découverte de la filière Fleur d’Aubrac

Les apprentis ont eu l'occasion de découvrir la filière Fleur d'Aubrac. Ce produit est ancré au terroir car les génisses "Fleur d’Aubrac" sont nées, élevées et abattues dans une zone bien définie, qui présente des caractéristiques communes :

  • un milieu physique typé essentiellement composé de massifs primaires et volcaniques ayant une altitude élevée, moyenne de 700 à 1 000 m ;
  • la présence ancienne, forte et continue de la race Aubrac ;
  • des pratiques d’élevage particulières basées sur l’utilisation de l’herbe.

La zone couvre 313 communes de la Lozère, de l’Aveyron, du Cantal et de la Haute-Loire.

]]>
news-73908Thu, 06 Feb 2020 09:52:54 +010015 apprentis en CS Viande bovine du centre de formation ÉFEA les Trinottières (49) visitent le marché aux bestiaux de Laissac dans l’Aveyronhttps://formation-pays-de-la-loire.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/15-apprentis-en-cs-viande-bovine-du-centre-de-formation-efea-les-trinottieres-49-visitent-le-march/Dans le cadre d’un voyage d’études d’une semaine dans le pays Aveyronnais, les apprentis ont découvert l'ambiance si particulière du marché aux bestiaux de Laissac. Avec 30 000 transactions par semaine et plus d’1 million d’animaux commercialisés, il occupe la 2e place sur le marché Français et reste un lieu de passage incontournable pour les acheteurs et vendeurs du Sud de la France et de l’Europe. Il est 6 h du matin quand les apprentis prennent la route pour rejoindre le marché de Laissac situé à 1 h de Villefranche de Rouergue (12), lieu de leur séjour. « Attention la cloche sonne, les transactions sont ouvertes ».

Tous les mardis, les acheteurs côtoient les vendeurs pour la traditionnelle « vente de gré à gré », plus de 1 104 animaux étaient présentés ce jour. La discipline qui règne sur l’espace de vente est d’une implacable rigueur, dès 8 h 00, les bêtes doivent être prêtes pour la vente destinée à la boucherie et 8 h 45 celle consacrée à l’élevage. Les races dominantes sont l’Aubrac et la Limousine, puis la Blonde d’aquitaine et la Charolaise. « Presque toutes les négociations sont en francs et en KG de carcasse » précise Alexandre MEYNIEL, formateur de Bernussou. Le groupe a rencontré David MINERVA, maire de la commune « le fonctionnement est entièrement assuré en régie, c’est un choix que nous avons fait avec les élus de conserver la gestion du foirail » explique-t-il.

Après avoir participé à la vente des ovins-caprins à la criée aux enchères montantes, le groupe de 15 apprentis a eu la chance d’assister à la cotation des ventes de bovins du matin. « C’est très intéressant, les représentants des acheteurs et des vendeurs échangent sur les tendances du marché afin de déterminer des prix de référence pour le marché national » constate les apprentis à l’issue de la rencontre.

]]>
news-73571Thu, 30 Jan 2020 11:31:49 +0100[ANNULÉ] Portes ouvertes du Centre de formation EFEA La Turballe (44)https://formation-pays-de-la-loire.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/annule-portes-ouvertes-du-centre-de-formation-efea-la-turballe-44/Le Centre de formation EFEA La Turballe (44) vous ouvre ses portes en mars et en avril 2020 pour vous présenter le BPREA (Brevet professionnel de Responsable d’entreprise agricole) en saliculture.Cette formation pratique permet de devenir saunier-paludier et endosser rôle de producteur de sel. Vous apprendrez à faire des choix de stratégie commerciale (vente directe, circuit long...) et de diversification éventuelle, en intégrant un volet  accueil  du  public  par  exemple. 

En devenant saunier-paludier, vous devenez aussi un acteur important du territoire de production qui façonne le paysage, qui fait vivre une activité traditionnelle et qui donc participe à l’identité de ce territoire.

Pour en savoir plus, rendez-vous aux portes ouvertes :

  • Vendredi 20 mars 2020 de 14 h à 16 h 30 | Manoir de Kersalio, Clis à Guérande (44)
  • Vendredi 27 mars 2020 de 14 h à 16 h 30 | Salle de la capitainerie, Port de Morin à L’épine (85)
  • Vendredi 3 avril 2020 de 14 h à 16 h 30 | Locaux de l’AEMA, 9 rue du Gâte Grenier à Ars-en-Ré (85)

En raison du contexte sanitaire actuel, cet événement est annulé.

]]>
news-73480Wed, 29 Jan 2020 11:01:41 +0100Loïc BRAULT, stagiaire au centre de formation EFEA Nozay, nous parle de son projet d'installationhttps://formation-pays-de-la-loire.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/loic-brault-stagiaire-au-centre-de-formation-efea-nozay-nous-parle-de-son-projet-dinstallation/Loïc BRAULT a intégré le Centre de formation EFEA Nozay afin de monter sa propre entreprise, spécialisée en légumes bio, d’ici cinq à dix ans.

Retrouvez l'article de Presse Océan : "Nozay, une formation qualifiante"

]]>
news-73405Tue, 28 Jan 2020 14:56:32 +010047.266790843480955 -1.564291389178492947.266790843480955-1.5642913891784929C'est quoi : le tourisme vert ?https://formation-pays-de-la-loire.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/cest-quoi-le-tourisme-vert/Accueil pédagogique, accueil social, fermes auberges, chambres d’hôtes, gîtes, hébergements insolites, accueil de camping-cars, camping à la ferme, accueil de groupes, location de salles… les potentiels du milieu rural sont nombreux pour les accueillir, une réelle opportunité de développement pour les entreprises agricoles.C'est quoi ?

Hébergement sous toutes ses formes et restauration à la ferme sont au cœur du renouveau des activités touristiques… Avec près de 20 millions de visiteurs accueillis chaque année sur plus de 14 000 entreprises *, les Pays de la Loire sont une destination prisée par de plus en plus de touristes.
Les exploitations agricoles, les espaces naturels de notre région sont un formidable outil pour construire des animations, mettre en valeur nos territoires, promouvoir les métiers et les produits de l’agriculture.

Comment ce thème est abordé en formation ?

Une formation en mode projet : des apports d’experts, de professionnels, des visites, des périodes de stage en entreprise… pour une construction de votre projet tout au long du parcours.
En fonction des activités visées, des temps de personnalisation de la formation (études de cas).

Une formation pour être accompagné et monter son projet de tourisme vert

Le certificat de spécialisation (CS) Tourisme vert accueil et animation en milieu rural permet de concrétiser son projet en :

  • L’inscrivant dans un territoire
  • Connaissant les éléments de règlementation
  • Gérant sa clientèle
  • Maîtrisant sa stratégie de communication
  • Etudiant sa rentabilité

Tout un programme en 560 heures au centre de formation en alternance avec 12 semaines de stage en entreprise.

Une conseillère formation témoigne du besoin des porteurs de projet

« Recevoir et accompagner des porteurs de projets est une façon pour nous de percevoir les tendances, les envies et les besoins du terrain. En complément des activités agricoles, de plus en plus de candidats à l’installation ont l’envie de partager avec les citoyens sur leur métier, leurs savoir-faire, des spécialités culinaires locales, des parcours de randonnée, des éléments du patrimoine,… donc d’associer une activité d’accueil pédagogique ou touristique à leur activité de production agricole. Ces belles initiatives, si elles sont bien dimensionnées et ancrés dans une réalité économique, sont des projets pleins d’avenir »  : Monique MARTIN, formatrice à EFEA Nantes.

 

Pour en savoir plus, participez à une information collective le 11 février 2020 de 13 h 30 à 15 h à la Chambre d'agriculture de Nantes (44)

Contact : Sandrine LANDRIAU | 02 53 46 60 53 | formation-insertion@pl.chambagri.fr

 

* Brochure « Chiffres clefs du Tourisme des Pays de la Loire 2019 » - Solutions&Co - eStaRT

]]>
news-72792Thu, 16 Jan 2020 09:25:54 +0100Le service Orientation-Formation-Insertion professionnelle de la Chambre d'agriculture des Pays de la Loire devient ÉFEA !https://formation-pays-de-la-loire.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/le-service-orientation-formation-insertion-professionnelle-de-la-chambre-dagriculture-des-pays-de-l/Le service Orientation-Insertion-Formation professionnelle, le centre de formation de Nantes, le centre de formation en agro-équipement de Nozay, le centre de formation de la Turballe et AGRILIA Formation, tous services de la Chambre d'agriculture des Pays de la Loire se rassemblent et deviennent ÉFEA, service unique, à compter de janvier 2020. Pour traduire ce changement d'organisation, un nouveau logo, une nouvelle identité visuelle et des outils seront déployés progressivement sur tous les outils de communication d''ÉFEA. Le site Internet est déjà aux couleurs d'EFEA !

ÉFEA, l'Ecole de formation par l'expérience en agriculture. Une école, 5 unités... pour un parcours d'orientation, de formation et d'insertion professionnelle personnalisé en agriculture :

  1. Une phase initiale d'orientation avec des ateliers d’information et d’orientation, des dispositifs d’immersion professionnelle
  2. Des cursus de formation avec des parcours qualifiants et certifiants
  3. Une phase finale d'iInsertion professionnelle avec de l'accompagnement à l’emploi ou à l’installation et de l'appui à la gestion RH des agriculteurs

C’est sous cette marque commune que nous communiquerons désormais, en conservant les engagements et les méthodes qui sont les nôtres et qui ont fait leurs preuves : professionnalisme, pragmatisme et apprentissage par l'expérience sur le terrain !

SEUL NOTRE NOM CHANGE, PAS NOS ENGAGEMENTS !
L'équipe ÉFEA est à votre disposition dans toute la région.

 

]]>
Communication