fileadmin/user_upload/Pays_de_la_Loire/151_Eve-Formation-capl/Interface/picto_ca_rss.png EFEA formation2928662fr_FREFEA formation - Chambre d'agriculture Pays de la LoireTue, 14 Jul 2020 16:18:31 +0200Tue, 14 Jul 2020 16:18:31 +0200TYPO3 EXT:newsnews-81630Fri, 10 Jul 2020 10:13:03 +0200Devenir paludier ou saunier : l'importance de la relation entre le maître de stage et le stagiairehttps://formation-pays-de-la-loire.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/devenir-paludier-ou-saunier-limportance-de-la-relation-entre-le-maitre-de-stage-et-le-stagiaire/Produire du sel, voilà l’objectif du paludier ou du saunier…la météo sera plus ou moins favorable, la production en dépendra mais le résultat est également le fruit du travail de préparation des salines et de l’implication du professionnel. La culture populaire ne dit-elle pas de façon assez énigmatique : "le sel se fait l’hiver" !Les périodes de stage sont essentielles pour la transmission des savoir-faire. La réussite de la formation salicole tient beaucoup à la relation maître de stage-stagiaire. C’est aussi de ce compagnonnage que dépend une partie de la réussite de l’installation des futurs paludiers ou sauniers.

La saison de production valide le travail réalisé pendant l’année…c’est le résultat de la mise en œuvre des apprentissages transmis tout au long de l’année par le maitre de stage lors des séquences des modules techniques. Juin a permis à l’équipe de formateurs de suivre les apprentissages et de s’assurer du bon fonctionnement des binômes maitre de stage-stagiaire. 

D’une année à l’autre les saisons salicoles se suivent et ne se ressemblent pas. Cette année le maitre de stage a dû soutenir le néo producteur dans des préparations accélérées par des vents d’Est qui renforçaient l’évaporation de l’eau de mer… les qualités physiques du saunier ou du paludier doit être autant du registre de l’endurance que du sprint !

Mais cette année, la saison a commencé par éprouver physiquement les stagiaires et, puis, après quelques semaines de travail intense et quelques prises de sel en guise de récompense…la pluie est venue doucher les espoirs d’année faste ! Tout s’arrête ! 

Le rôle du maitre de stage est alors de travailler les qualités mentales du stagiaire… Aujourd’hui la production salicole est en attente d’un peu de beau temps pour repartir de plus belle ! Le sel est là, quelques jours de temps sec, de vent et les généreux cristaux viendront blanchirent les œillets, carreaux ou aires saunantes des marais de l’Atlantique.

]]>
Pays-de-la-Loire
news-80790Wed, 24 Jun 2020 15:17:00 +0200Besoin de professionnaliser vos équipes ? De motiver et fidéliser vos salariés ? https://formation-pays-de-la-loire.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/besoin-de-professionnaliser-vos-equipes-de-motiver-et-fideliser-vos-salaries/EFEA a la formation qu'il vous faut !Publics concernés
  • Salariés agricoles
  • Autres catégories, nous contacter : autres secteurs d’activité que l’agriculture, les individuels.

Tarifs et financement pour les salariés agricoles

  • OCAPIAT : 100 % des coûts pédagogiques financés par OCAPIAT pour les entreprises de moins de 50 salariés.
  • Les employeurs des salariés d’exploitations doivent effectuer une démarche auprès d’OCAPIAT (fonds d’assurance formation des salariés agricoles) pour obtenir la prise en charge de la formation.
  • *CPF
  • *Plan de formation de l’entreprise
  • Financement personnel

Organisation

Tous les intervenants et responsables de stage sont des formateurs qualifiés de la Chambre régionale d’agriculture des Pays de Loire sauf spécification contraire.

Une convocation et un programme détaillé est envoyé à chaque participant avant son entrée en formation.

Nous nous réservons la possibilité d’annuler ou de reporter à une date ultérieure toute formation, notamment si le nombre de participants est insuffisant.

Les horaires sont généralement de 9 h à 17 h sauf indications contraires précisées dans le descriptif de la formation. Les horaires spécifiques à chaque formation sont confirmés dans le programme détaillé transmis à chaque participant. Une attestation de fin de formation précisant le thème de la formation, les objectifs, la durée et les dates sera remise à chaque participant à l’issue de la formation.

Inscription

ÉFEA Nantes et ÉFEA Nozay (44)  Stéphanie LUNEAU Tél. 02 53 46 60 61 | 06 26 64 30 32

]]>
news-80652Tue, 23 Jun 2020 10:52:46 +0200Former pour réussir dans la filière salicolehttps://formation-pays-de-la-loire.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/former-pour-reussir-dans-la-filiere-salicole/Le 15 juin 2020 le centre de formation EFEA s’est déplacé sur l’île de Ré pour réaliser les entretiens de recrutement des candidats charentais pour la formation de 2020-2021. Trois postulants ont été recrutés, deux futurs sauniers se destinent à l’exploitation de salines sur le site réputé de l’île de Ré, un autre envisage une installation sur un site plus confidentiel des bords de Seudre.Ecouter les candidats, comprendre les projets personnels, estimer les accompagnements à mettre en place pendant la formation et proposer une solution de financement pour l’année prochaine de formation, tels sont les objectifs de ce temps de « sélection ».

Un travail régulier avec les professionnels est réalisé en amont pour diagnostiquer les capacités d’accueil des sites de production salicole. L’objectif commun d’EFEA et des professionnels est de former de futurs producteurs et de les assurer de pouvoir s’intégrer dans la filière salicole avec succès.

]]>
news-80583Mon, 22 Jun 2020 16:01:05 +0200Plan de relance de l'apprentissagehttps://formation-pays-de-la-loire.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/plan-de-relance-de-lapprentissage/En 2019, la France comptait 491 000 apprentis, soit une hausse de + 16 % par rapport à 2018. Pour encourager et inciter les entreprises à continuer à recruter des salariés en contrat d’apprentissage malgré le contexte économique difficile, le gouvernement prend des mesures de relance de l’apprentissage.
  • Création d’une aide exceptionnelle au recrutement des apprentis, jusqu’au niveau de la licence professionnelle et pour toutes les entreprises
  • Prolongation à six mois du délai de signature d’un contrat d’apprentissage avec une entreprise
  • Autres mesures pour les organismes de formation et les apprentis
  • Accéder au site du ministère du Travail pour en savoir plus sur les mesures gouvernementales

    ]]>
    news-79781Fri, 19 Jun 2020 09:16:00 +0200Agriculteurs, pour surmonter les périodes de baisse d’activité ou d’inactivité, formez en interne vos salariés et recevez 1 815 €* d’indemnisationhttps://formation-pays-de-la-loire.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/agriculteurs-pour-surmonter-les-periodes-de-baisse-dactivite-ou-dinactivite-formez-en-interne-vo/Votre entreprise agricole connait des périodes de baisse d’activité ou d’inactivité, lorsqu’elle traverse des difficultés économiques passagères ou lors de circonstances exceptionnelles*. DÉFI MAINTIEN DANS L’EMPLOI, dispositif d’OCAPIAT, vous permet de former votre salarié et de le fidéliser grâce au financement d’un tutorat en interne.DÉFI MAINTIEN DANS L’EMPLOI, éligibilité
    1. J’ai une entreprise agricole basée en Loire-Atlantique (44) ou dans le Maine-et-Loire (49).
    2. J’ai une entreprise agricole de moins de 11 salariés (en équivalent temps plein).
    3. Mon entreprise fait face à des périodes de baisse d’activité ou d’inactivité avec des difficultés économiques.
    4. Je contacte mon référent ÉFEA,  dans les jours qui suivent le recrutement (1 mois maximum après l’embauche) pour le montage et le suivi du plan de formation de mon salarié, en interne.
    5. Je perçois une indemnisation du temps consacré au tutorat, d’OCAPIAT de 1 815 €*.

    Contacts

    * Sous réserve de fonds disponibles par DÉFI MAINTIEN DANS L’EMPLOI et OCAPIAT..

    Contactez-nous via notre formulaire en ligne, nous vous répondrons rapidement

    ]]>
    news-80445Thu, 18 Jun 2020 16:44:36 +0200Formations ouvertes hors Parcoursup chez ÉFEA Nozayhttps://formation-pays-de-la-loire.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/formations-ouvertes-hors-parcoursup-chez-efea-nozay/Vous n’avez pas été accepté dans la formation de votre choix ? Vous êtes déçu-e et vous vous demandez ce que vous allez faire à la rentrée prochaine ? Pas de panique ! Avec ÉFEA site de Nozay pas besoin de Parcoursup !Nos formations en alternance pour la rentrée prochaine
    • La formation Titre professionnel technicien de maintenance d'engins et de matériels agricoles s’adresse à des personnes qui souhaitent se perfectionner sur la maintenance des matériels agricoles. Cette formation professionnelle allie la théorie et la pratique en hydraulique, électricité, électronique, moteur, transmission, soudage, habilitation climatisation et diagnostic de pannes…  
    • Le Certificat de spécialisation Tracteurs et machines agricoles s’adresse à des personnes qui souhaitent acquérir des compétences d’utilisation, d’entretien et de gestion des machines. Cette formation professionnelle vous permettra de devenir un salarié qualifié dans les CUMA, entreprises de travaux agricoles et exploitations.

    Vous êtes intéressé ? Contactez-nous pour échanger sur votre projet de formation et être mis en relation avec des entreprises qui recrutent.

    Pour en savoir plus, contactez nos conseillères formation, Stéphanie LUNEAU ou Amandine BOUVHERIE | 02 53 46 60 16 | formation-insertion@remove-this.pl.chambagri.fr

    ]]>
    news-80142Fri, 12 Jun 2020 11:23:00 +0200C'est quoi : la permaculture et les microfermes ?https://formation-pays-de-la-loire.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/cest-quoi-la-permaculture-et-les-microfermes/Micro-maraîchage, maraîchage bio intensif, microferme, permaculture… toutes sortes de termes pour désigner des méthodes d’agriculture bien spécifiques et très en vogue avec le développement de l’agriculture durable. Mais au fait qu’est-ce que c’est qu’une microferme ? Et la permaculture dans tout ça ?C'est quoi ?

    D’un point de vue technique, une microferme se définit comme ayant une surface de production inférieure ou égale à 1 ha. Le principe étant de produire un maximum de légumes avec un minimum de surface. Le micro-maraîchage correspond à toutes les techniques pratiques mises en œuvre pour atteindre cet objectif. Pour intensifier la production, il est nécessaire de passer par une grande diversification des légumes, qui permet de mélanger plusieurs productions sur la même planche de cultures (association de cultures). Les rotations peuvent aussi être accélérées, en plantant des cultures jeunes et encore peu développées sur des planches en fin de production de la culture précédente. Cette optimisation demande une très grande maîtrise technique et des connaissances approfondies pour chaque type de légume produit.

    Et la permaculture dans tout ça ? Pour optimiser au maximum la production, les fermes en micro-maraîchage optent bien souvent pour des solutions inspirées de la permaculture : non travail du sol, paillage, association de cultures… La permaculture se base sur l’observation et l’imitation de la nature, partant du principe qu’on ne fait pas plus efficace qu’un écosystème naturel en termes de production végétale. Le challenge consiste ensuite à transformer cet écosystème pour y introduire des plantes alimentaires (fruits, légumes, aromatiques…) tout en préservant son fonctionnement naturel au maximum.

    Comment ce thème est abordé en formation ?

    Les projets d’installation en maraîchage en microferme sont de plus en plus nombreux. La complexité du système de production est très importante avec beaucoup de diversité de légumes produits et de rotations qui doivent être optimisées au maximum pour obtenir un rendement satisfaisant et par la suite un bilan économique qui permet une viabilité de la ferme sur le long terme. Cette approche technique fait partie intégrante de la formation en BPREA maraîchage du centre de formation EFEA Nantes. Les grands principes de la permaculture sont aussi évoqués. Ils ne représentent pas un apport théorie distinct mais se retrouvent dans les apports sur les écosystèmes, la vie du sol et l’importance d’une bonne biodiversité naturelle dans sa ferme.

    La formation d’agriculture urbaine bénéficie quant à elle d’une intervention de Kévin MOREL, chargé de recherche INRA et spécialiste de la viabilité économique des microfermes en France. Sa thèse constitue une référence dans ce domaine, elle est accessible en ligne gratuitement : https://hal.archives-ouvertes.fr/tel-01557495.

    Dans le cadre de ces formations, des visites de fermes en micro-maraîchage peuvent être organisées selon les années. Elles permettent aux stagiaires de rencontrer des professionnels et de se rendre compte des difficultés concrètes à anticiper une fois sur le terrain.

    Qu’en disent les stagiaires en formation ?

    Témoignage d’un.e stagiaire qui a un projet d’installation en microferme

    "Quand j’ai commencé le BPREA je craignais que cela m’éloigne de mon projet de micro-maraîchage qui ne correspond pas au modèle classique. Après déjà 8 mois en formation, j’ai pas du tout le ressenti que le BPREA m’a éloigné de mon projet de micro maraîchage !

    Il y a des visites de fermes en micro-maraîchage dans le cadre de la formation, ça aide à découvrir un peu les pratiques, mais ce qui m’a surtout aidé c’est le stage en entreprise, sur la ferme en micro maraîchage de Jean-Michel LE GUEN à Orvault. Le stage ça permet de voir vraiment comment c’est géré au quotidien, les outils, les pratiques… On y est toute l’année, avec le maraîcher, à faire les opérations de semis, récolte, entretiens de culture avec lui et c’est là qu’on découvre vraiment les outils, comment on s’en sert, les aspects techniques, humains…

    Les connaissances que j’acquière pendant le BPREA ça vient en appui sur ce que je vois en stage et sur ce que je découvre dans mes lectures. La formation donne une base que je complète avec ce qui me donne envie pour mon futur projet ensuite. D’ailleurs tout ce qu’on apprend sur les rotations, les engrais verts, les planches permanentes… sont en fait des principes courant chez les autres maraichers, même pas intensifs, et qu’on pratique juste davantage en bio intensif.

    Le seul truc qui manque dans la formation c’est peut-être de parler de motoculteurs qui sont utilisés en bio intensif par exemple, et expliquer ces outils qui sont de plus en plus utilisés, avec des herses rotatives qu’il est possible de mettre sur un motoculteur par exemple, c’est possible ! J’aurais bien aimé qu’on aborde cette thématique là en plus. Mon maitre de stage n’ayant pas de motoculteur je ne l’ai pas vu non plus sur mon lieu de stage."

    Qu’est-ce que tu dirais à quelqu’un qui souhaite s’installer en micro maraichage et qui veut faire le BPREA ?

    "Je dirais de profiter à fond des périodes de stage en choisissant une entreprise qui met en place les pratiques qu’il/elle a envie de faire après. Si je n’avais pas fait mon stage sur une micro ferme bio intensive peut être que la formation m’aurait moins convenu, alors que là ça a au contraire fini de me convaincre de m’installer en micro ferme !

    En bio intensif, on n’utilise pas de grosse motorisation, en BPREA on nous forme plus à ça. En petites surfaces on n’est plus sur de la petite motorisation ou à la main. Mais en TP pratique on voit toutes les façons de faire et on a aussi préparé une planche à la main ! C’est bien pour ceux qui n’ont jamais fait pour se rendre compte et mieux savoir ce qu’on a envie de faire ou pas ensuite pour notre propre ferme.

    En fait, toutes les pratiques qui sont utilisées en bio intensif elles ont été abordées dans la formation, après c’est à chacun.e de faire le tri dans les informations pour choisir ce qui correspond vraiment à ce qu’il/elle veut faire."

    Pour en savoir plus, contactez Leïla VAN THEEMST, formatrice maraîchage EFEA | leila.vantheemst@remove-this.pl.chambagri.fr

    Références

    ]]>
    news-80013Wed, 10 Jun 2020 14:18:41 +0200Reprise des activités pour les centres de formation ÉFEA, point d'étapehttps://formation-pays-de-la-loire.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/reprise-des-activites-pour-les-centres-de-formation-efea-point-detape/Les formateurs ont retrouvé avec plaisir les apprenants dans les centres de formations. L’activité a repris ses droits sous certaines conditions bien sûr. Les équipes ont dû organiser les espaces dans le respect des gestes barrières : 4 m² pour chacun, le port du masque dans les espaces communs, gel hydro-alcoolique et produit nettoyant dans toutes les salles, une organisation des flux circulatoires adaptée… Et si certains apprenants ont, dans un 1er temps, été surpris par l'importance des moyens déployés dans le cadre de cette reprise, ils se disent désormais rassurés. Chacun s'emploie à respecter le protocole mis en place. Tous affichent une réelle satisfaction à se retrouver « en chair et en os ». Il était temps ! Des adaptations sont nécessaires selon les particularités des sites.

    Les Trinottières

    Le site a retrouvé ses apprentis. Pour respecter les règles sanitaires, en lien avec la taille des salles, la présence sur site est limitée à 2 à 3 groupes chaque semaine. La réalisation des travaux pratiques sur les fermes lait ou porc nécessitent quelques adaptations. Les apprenants sont revenus, avec des documents prêts pour passer les épreuves. Donc en plus des semaines supplémentaires passées sur leur entreprise d'apprentissage, ils ont su valoriser ce temps pour finaliser leur formation. Pour le moment, ils sont tous présents, ce qui est encourageant pour les formateurs qui les ont suivi tout au long du confinement.

    Nozay

    Le nombre d'apprenants est limité à 30 par jour au maximum, configuré 3 salles pour répondre aux critères de prévention et fait en sorte, via une procédure spécifique (construite via une équipe de travail et approuvée par l'équipe) de réunir l'ensemble des conditions de sécurité pour effectuer des travaux en atelier et avoir des activités de conduites d'engins en condition réelle. Ceci se fait grâce au port de masque en atelier et en tracteur et des désinfections régulières via des points physiques installés dans les endroits stratégiques.

    La Turballe

    Les cours sont dispensés en présentiel mais aussi directement sur les salines en prenant le soin de désinfecter les outils.

    Nantes

    Le numérique n'est pas complètement derrière nous. Quand cela est nécessaire, en parallèle, la formation à distance se poursuit. Cela pour pallier à la réduction de capacité des salles de cours. Là où hier il y avait 20 places, il n'y en a plus aujourd'hui qu'à peine la moitié. Les nombreuses adaptations dont nous avons dû faire preuve ces dernières semaines nous ont fait progresser : méthodes diverses et variées, classe virtuelle, visio font désormais partie intégrante de notre boîte à outils pédagogiques.

    ]]>
    news-80009Wed, 10 Jun 2020 12:16:29 +0200Transitions Pro Pays de la Loire : rappel des dispositions concernant les dépôts de dossier et le certificat de réalisation des actions de formationhttps://www.cdr-copdl.fr/index.php?lvl=notice_display&id=57438#.XuB_-nduLIUQuelques dispositions pour accompagner au mieux les stagiaires de la formation professionnelle continue sont prises par Transitions PRO Pays de la Loire. Rappel de ce qui est mis en place.Pays-de-la-Loirenews-79779Fri, 05 Jun 2020 10:16:37 +0200Agriculteurs, formez votre nouveau salarié en interne et recevez 1 815 €* d’indemnisationhttps://formation-pays-de-la-loire.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/agriculteurs-formez-votre-nouveau-salarie-en-interne-et-recevez-1-815-eur-dindemnisation/Dans votre entreprise agricole, si vous recrutez un salarié en CDI ou pour un contrat de 6 mois minimum, DÉFI Emploi, dispositif d’OCAPIAT, vous permet de le former et de le fidéliser grâce au financement d’un tutorat en interne.DÉFI Emploi, éligibilité
    1. J’ai une entreprise agricole basée en Loire-Atlantique (44) ou dans le Maine-et-Loire (49).
    2. J’ai une entreprise agricole de moins de 11 salariés (en équivalent temps plein).
    3. Je recrute un nouveau salarié en CDD de 6 mois minimum ou en CDI, avec un temps de travail supérieur ou égal à 80 % (base 35 h).
    4. Je contacte mon référent ÉFEA, dans les jours qui suivent le recrutement (1 mois maximum après l’embauche) pour le montage et le suivi du plan de formation de mon salarié, en interne.
    5. Je perçois une indemnisation du temps consacré au tutorat, d’OCAPIAT de 1 815 €*.

    Contacts

    * Sous réserve de fonds disponibles par DÉFI EMPLOI et OCAPIAT.

    Contactez-nous via notre formulaire en ligne, nous vous répondrons rapidement

    ]]>
    news-78960Tue, 12 May 2020 08:53:51 +0200Reprise des activités pour les centres de formation ÉFEA !https://formation-pays-de-la-loire.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/reprise-des-activites-pour-les-centres-de-formation-efea/A l’heure du déconfinement, pour les 4 centres de formation ÉFEA ce n’est pas une reprise mais une continuité des activités avec la retour des formations en présentiel.
  • ÉFEA Nozay : reprise des formations le 11 mai 2020
  • ÉFEA La Turballe: reprise des formations le 11 mai 2020
  • ÉFEA Nantes : reprise des formations le 18 mai 2020
  • ÉFEA Les Trinottières : reprise des formations le 25 mai 2020
  • Chaque centre de formation ÉFEA s’est appuyé sur le guide des pratiques sanitaires du secteur de la formation professionnelle pour reprendre en toute sécurité l’activité dans ce contexte de pandémie du Covid-19. Les recommandations s’articulent autour de 5 axes :

    • Le maintien de la distanciation physique (1 mètre entre chaque personne)
    • L’application des gestes barrière
    • La limitation du brassage des apprenants
    • L’assurance d’un nettoyage et d’une désinfection des locaux et matériels
    • La communication, l’information et la formation.

    Pour toutes questions concernant cette reprise d’activité, vous pouvez nous contacter au 02 41 18 60 76 ou à formation-insertion@remove-this.pl.chambagri.fr.

    ]]>
    Pays-de-la-Loire
    news-78829Thu, 07 May 2020 09:37:21 +0200C'est quoi : l'agroécologie et l'agriculture durablehttps://formation-pays-de-la-loire.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/cest-quoi-lagroecologie-et-lagriculture-durable/L’agroécologie est un concept clé du développement de modèles agricoles durables et résilients. Aujourd’hui mise en avant dans la politique agricole gouvernementale, l’agroécologie doit s’adapter à chaque situation et à chaque exploitant pour apporter des solutions durables sur le plan environnemental, viables économiquement et à la pointe des avancées agronomiques actuelles. Mais qu’est-ce que l’agroécologie dans la pratique ?C’est quoi ?

    L’agroécologie est un modèle agricole qui se veut durable sur tous les plans : écologique mais aussi agronomique, économique et social. Faire de l’agroécologie, c’est chercher à créer le système le plus durable et résilient possible. L’objectif affiché de l’agroécologie est de pouvoir faire face à l’accroissement démographique mondial, en produisant de la nourriture en quantité et qualité suffisantes tout en respectant l’environnement. C’est ainsi une manière de produire qui est viable sur le très long terme, permettant aux générations à venir de cultiver eux aussi une terre riche et fertile. Pour parvenir à cet objectif ambitieux, rien de mieux que de copier la nature ! Les scientifiques s’accordent pour dire que les système écologiques naturels sont les plus performants, et c’est en s’en inspirant que l’agroécologie apportent des solutions concrètes aux agriculteurs.trices !

    Comment ce thème est abordé en formation ?

    L’agroécologie occupe aujourd’hui une place importante dans notre société, et c’est dans cette optique qu’elle fait partie intégrante de la formation agricole d’EFEA. Comprendre la logique et le fonctionnement des écosystèmes constitue la base de cet enseignement. Il s’agit ensuite de comprendre comment un système de production agricole peut être inséré et réfléchi sur ce modèle écologique. De nombreuses pratiques peuvent être mises en place : plantation de haies, semis de bandes fleuries, installation de marres, de nichoirs, semis sous couvert et techniques culturales simplifiées (non labour), utilisation de semences diversifiées… La liste est infinie ! Tout ce qui va apporter de la diversité et des interactions dans l’agro-système de production est bienvenu et renforce sa capacité d’adapter et ses performances agronomiques ! L’agroécologie prend aussi fortement en compte l’aspect social voir philosophique de l’agriculture. Ainsi, dans cette optique, la vente en circuit court et des choix d’agriculture de locales peuvent être mis en place et renforcer encore davantage l’impact positif de ce type d’agriculture.

    Qu’en disent les stagiaires en formation ?

    Témoignage d’une stagiaire BPREA maraîchage :

    « J’avais déjà commencé un MOOC en ligne sur l’agroécologie, j’ai retrouvé beaucoup de choses similaires dans ma formation du BPREA. J’ai bien aimé pouvoir retrouver les différentes étapes historiques de l’apparition de l’agroécologie. C’était aussi très enrichissant de pouvoir échanger avec l’ensemble des autres stagiaires du BPREA à ce sujet. Ça m’a permis de me rendre compte que l’agroécologie ça ne veut pas forcément dire bio par exemple. D’avoir des illustrations de ce que ça donne dans une ferme aussi c’était très pertinent, c’est plus facile de comprendre et de se rendre compte de ce que cela donne dans la pratique ! »

    Pour en savoir plus, contactez nos conseillères formation, Béatrice BRUNET ou Sandrine LANDRIAU | 02 53 46 60 53 | formation-insertion@remove-this.pl.chambagri.fr

    ]]>
    news-78781Wed, 06 May 2020 09:13:24 +0200La formation à distance : une autre manière d'accompagner les stagiaireshttps://formation-pays-de-la-loire.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/la-formation-a-distance-une-autre-maniere-daccompagner-les-stagiaires/Depuis un mois et demi, le Centre de formation EFEA Nantes-La Turballe poursuit quasiment toutes ses formations à distance. 90 stagiaires sont ainsi accompagnés grâce à une équipe pédagogique sur le pont et prête à s’investir sur de nouvelles méthodes et de nouveaux outils. Ces deniers ont été essentiels à la réussite de la poursuite l'activité du Centre. La « classe virtuelle » (Saba meeting) en est une belle illustration. Elle propose un environnement similaire à une classe en présentiel. L'intervenant présente son cours, partage son écran, écrit au tableau. Par rapport à une visioconférence classique, la prise de parole et l'interaction avec les apprenants est améliorée. Ces derniers peuvent lever la main pour réguler les prises de paroles ou encore écrire sur les diapositives, restituer leur travail… Cela convient aux grands comme aux petits groupes. Seule obligation pour l'apprenant : disposer d'un ordinateur ou d'un smartphone. Cerise sur le gâteau… un replay de chaque classe est possible pour les absents, voire pour des sessions ultérieures. Bien sûr cela représente un travail de préparation en amont du cours et en aval pour remettre en forme l'enregistrement. L'investissement est à mesurer au regard de l'utilisation. Quant à l'outil il a été brillamment pris en main par les stagiaires et les nombreux intervenants (formateurs, experts, conseillers Chambre…). Aux commandes de cette mise en musique : Séverine CAILLET-BLOUIN, formatrice-coordinatrice au Centre EFEA Nantes-La Turballe, pilote de ce déploiement. Comme le souligne Frédéric MICHE, coordinateur du centre de La Turballe « l'usage de la classe virtuelle est agréable, pratique et complémentaire aux autres modalités de formation. Il permet de travailler les supports pédagogiques différemment dans une logique de suivi de la progression de l'apprenant…. ».

    L'équipe s'est également appuyée sur « Syfadis », une plateforme de formation sur laquelle sont mises à disposition des ressources plurielles telles que des cours multimédia, des quizzes, des questionnaires, des vidéos… Les apprenants peuvent aussi y déposer des travaux personnels qui sont ensuite corrigés par les formateurs. Ces va-et-vient permettent aux stagiaires de travailler à leur rythme en fonction de leurs contraintes. De plus la traçabilité des échanges fait office de preuve de la continuité pédagogique auprès des financeurs, à l'instar de la classe virtuelle.

    Différents outils  « visio » ont ponctué les journées des formateurs ces dernières semaines. Pour entretenir ce lien si précieux avec les stagiaires dans cette période difficile et parfois ressentie comme anxiogène, l'équipe a proposé aux stagiaires de réfléchir ensemble pour construire différemment la relation apprenant-formateur devenue virtuelle par la force des choses. Certains ont répondu à l'appel et une cogitation collective va être engagée sur ce sujet.

     

    ]]>
    news-78281Tue, 21 Apr 2020 14:30:30 +0200Les alternants du CSTMA d’ÉFEA Nozay préparent les matériels avant la campagnehttps://formation-pays-de-la-loire.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/les-alternants-du-cstma-defea-nozay-preparent-les-materiels-avant-la-campagne/Guillaume RIALLAND et Maxime MANOURY, apprentis en CS TMA au centre de formation ÉFEA Nozay préparent les semoir monograine avant la campagne. Découvrez les différentes étapes de préparation. Retrouvez l'article de l’éleveur laitier : "Préparer le semoir monograine avant la campagne".]]>Pays-de-la-Loirenews-77905Fri, 10 Apr 2020 09:50:23 +0200Devenez ambassadeur de votre centre de formation et recevez un chèque cadeau de 60 € pour vous et 100 € pour votre filleul(e)https://formation-pays-de-la-loire.chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/devenez-ambassadeur-de-votre-centre-de-formation-et-recevez-un-cheque-cadeau-de-60-eur-pour-vous-et-10/Vous avez suivi une formation dans l’un de nos centres de formation, aujourd’hui nous souhaitons vous mettre en valeur ! Parce que c’est vous qui en parlez le mieux, nous vous proposons de devenir "Ambassadeur" de votre centre de formation en parrainant un/une filleul(le).Comment devenir ambassadeur ?

    Pour devenir ambassadeur, vous devez simplement recommander une des formations éligibles du centre de formation Éfea.

    De quelles formations pouvez-vous devenir ambassadeur pour gagner un chèque cadeau ?

    De nombreuses formations offrent la possibilité de devenir ambassadeur et représenter fièrement votre centre de formation :

    Comment participer pour gagner votre chèque cadeau ?

    • Télécharger et compléter le bulletin d’inscription
    • Remettez-le à votre filleul(le) afin qu’il le remplisse à son tour,
    • Le filleul devra joindre le bulletin complété à son dossier d’inscription.

    Attention, la validation de la participation au jeu se fait le jour de la rentrée effective en formation de votre filleul.
     
    N’attendez plus, remplissez en ligne ou téléchargez sans plus attendre le bulletin de participation !

     

    ]]>