Formations - Chambres d'agriculture Pays de la Loire , retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes les actualités > Sur le terrain, les femmes prennent la main ?

Sur le terrain, les femmes prennent la main ?

Flux RSSImprimer la page

De gauche à droite : Léa GABRISIAK, Gaëlle TANIOU, Justine LION, Julie DALLIER, Laura COUDREUSE, Romain CADEAU, Elise MARMIGNON

La formation CS Porc au Centre des Trinottières (49), accueille cette année 6 filles pour 1 garçon. Du jamais vu !


La session 2016-2017 du CS Conduite d'un élevage porcin (Certificat de spécialisation), compte 7 apprentis dont 6 femmes agées de 19 à 36 ans, avec des profils divers. Elles viennent du Maine-et-Loire mais aussi de la Loire-Atlantique, de la Mayenne, d’Indre-et-Loire, de Normandie. Leurs parcours scolaires varient, Bac Professionnel CGEA, Bac scientifique (option agricole), BTSA ACSE, BTS Production animale.

De façon générale, les femmes en agriculture aiment l’élevage, recherchent avant tout le contact et le lien avec les animaux, sont attirées par les travaux manuels, apprécient le travail en extérieur. Dans cette formation, ce qui les intéresse particulièrement est la recherche d’approfondissement de leurs connaissances et des techniques dans ce type d’élevage, comparer différents systèmes, avoir d’autres points de vue. Selon elles, la filière porcine est bien organisée, ce qui peut rassurer. Pour Laura COUDREUSE, 19 ans : "la maternité et les naissances sont devenues une passion". Le Certificat de spécialisation permet un meilleur accès à l’emploi.

D'après Elise MARMIGNON, 19 ans : "les femmes ont leur place dans le monde agricole", Gaëlle TANIOU, 36 ans, en contrat pédagogique chez ses parents et en stage dans d’autres exploitations ajoute : " elles l’ont toujours eu mais avant elles étaient dans l’ombre du mari ". La place de celles-ci s’est faite facilement, surtout dans le porc avec les maternités, plus de femmes pour gérer les soins, les mises bas, etc,. "Elles ont un meilleur sens maternel que les hommes." affirme Romain, seul homme de la formation.

Concernant leurs projets, certaines souhaitent devenir salariées, d’autres travailler dans la recherche, le conseil en élevage ou encore s’installer.

"Les technologies de nos jours offrent la possibilité de faire le même travail que les hommes avec des matériels adaptés (moins de charges lourdes et donc moins physique)", Justine LION, 20 ans et Léa GABRYSIAK. "Aujourd’hui, elles sont reconnues dans la profession mais ne sont pas assez mises en avant alors qu’elles font autant de choses que les hommes sur une exploitation", exprime Julie DALLIER, 21 ans.

En effet, on pense plus aux hommes qu’aux femmes dans ce domaine. Elles ont par ailleurs davantage accès à la formation qu’auparavant et sont plus diplômées que les hommes, bien qu’il soit plus difficile pour elles de trouver un maître d’apprentissage dans certains élevages.

Avec AGRILIA Formation et ses 200 offres d’apprentissage, son accompagnement et ses 95% d’insertion professionnelle, les femmes ont de quoi réussir leur parcours de formation et réaliser leurs projets !



Localiser

Ferme expérimentale des Trinottières
Montreuil sur Loir 49140

A lire aussi