Formations - Chambres d'agriculture Pays de la Loire , retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes les actualités > Mobilité des apprentis : des voyages très pédagogiques

Mobilité des apprentis : des voyages très pédagogiques

Flux RSSImprimer la page

Le Conseil régional des Pays de la Loire souhaite favoriser la mobilité européenne et internationale des jeunes Ligériens en les aidant à passer tous au moins une semaine à l’étranger au cours de leur formation. Les apprentis d’Agrilia formation en ont profité l’année dernière en partant, certains en Pologne, d’autres en Espagne.

"Grâce au financement régional à hauteur de 50 % du coût total  , nous avons envoyé 112 apprentis à l’étranger, en Pologne ou en Espagne, fin septembre dernier", explique Pascal Leclerc, directeur du CFA Agrilia formation. La plupart des jeunes qui étudient chez nous seront amenés à s’installer dans leur exploitation agricole dans les cinq années à venir. Nous souhaitons donc que ces voyages aient une vocation pédagogique (professionnelle et culturelle). Pendant leur semaine, les apprentis rencontrent d’autres (méthodes) systèmes de production agricoles, ils découvrent comment s’applique la Politique agricole commune sur place ”.

Preuve que la démarche s’inscrit pleinement dans le cycle de formation, les voyages font l’objet d’une évaluation prise en compte dans la note du diplôme final. Agrilia formation partage la volonté de la Région de faire bénéficier tous les apprentis de cette expérience. La structure devrait envoyer entre 170 et 180 jeunes à l’étranger l’année prochaine.

"Ces voyages constituent un axe fort de( nos formations) notre formation, poursuit Pascal Leclerc. Notre CFA est éclaté sur neuf sites en Vendée, Loire-Atlantique, en Maine-et-Loire et dans la Sarthe. Cette semaine donne l’occasion aux apprentis de se rencontrer. Cela crée une dynamique de groupe. C’est la raison pour laquelle nous organisons ce voyage en début de deuxième année. Chaque séjour est préparé en amont avec un prestataire avec qui nous définissons une thématique (énergies renouvelables, question des rejets, des filières de distribution …). Celle-ci est abordée de manière très pratique lors de visites dans des exploitations agricoles. Dès l’année prochaine, nous souhaitons aller plus loin en rencontrant des membres de Chambres d’agriculture locales, ou, pourquoi pas, des représentants des ministères de l’Agriculture ”.

Plus d'informations sur le site du Conseil régional