EFEA formation - Chambre d'agriculture Pays de la Loire , retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes les actualités > La formation à distance : une autre manière d'accompagner les stagiaires

La formation à distance : une autre manière d'accompagner les stagiaires

Flux RSSImprimer la page

Depuis un mois et demi, le Centre de formation EFEA Nantes-La Turballe poursuit quasiment toutes ses formations à distance. 90 stagiaires sont ainsi accompagnés grâce à une équipe pédagogique sur le pont et prête à s’investir sur de nouvelles méthodes et de nouveaux outils. Ces deniers ont été essentiels à la réussite de la poursuite l'activité du Centre.

La « classe virtuelle » (Saba meeting) en est une belle illustration. Elle propose un environnement similaire à une classe en présentiel. L'intervenant présente son cours, partage son écran, écrit au tableau. Par rapport à une visioconférence classique, la prise de parole et l'interaction avec les apprenants est améliorée. Ces derniers peuvent lever la main pour réguler les prises de paroles ou encore écrire sur les diapositives, restituer leur travail… Cela convient aux grands comme aux petits groupes. Seule obligation pour l'apprenant : disposer d'un ordinateur ou d'un smartphone. Cerise sur le gâteau… un replay de chaque classe est possible pour les absents, voire pour des sessions ultérieures. Bien sûr cela représente un travail de préparation en amont du cours et en aval pour remettre en forme l'enregistrement. L'investissement est à mesurer au regard de l'utilisation. Quant à l'outil il a été brillamment pris en main par les stagiaires et les nombreux intervenants (formateurs, experts, conseillers Chambre…). Aux commandes de cette mise en musique : Séverine CAILLET-BLOUIN, formatrice-coordinatrice au Centre EFEA Nantes-La Turballe, pilote de ce déploiement. Comme le souligne Frédéric MICHE, coordinateur du centre de La Turballe « l'usage de la classe virtuelle est agréable, pratique et complémentaire aux autres modalités de formation. Il permet de travailler les supports pédagogiques différemment dans une logique de suivi de la progression de l'apprenant…. ».

L'équipe s'est également appuyée sur « Syfadis », une plateforme de formation sur laquelle sont mises à disposition des ressources plurielles telles que des cours multimédia, des quizzes, des questionnaires, des vidéos… Les apprenants peuvent aussi y déposer des travaux personnels qui sont ensuite corrigés par les formateurs. Ces va-et-vient permettent aux stagiaires de travailler à leur rythme en fonction de leurs contraintes. De plus la traçabilité des échanges fait office de preuve de la continuité pédagogique auprès des financeurs, à l'instar de la classe virtuelle.

Différents outils  « visio » ont ponctué les journées des formateurs ces dernières semaines. Pour entretenir ce lien si précieux avec les stagiaires dans cette période difficile et parfois ressentie comme anxiogène, l'équipe a proposé aux stagiaires de réfléchir ensemble pour construire différemment la relation apprenant-formateur devenue virtuelle par la force des choses. Certains ont répondu à l'appel et une cogitation collective va être engagée sur ce sujet.