EFEA formation - Chambre d'agriculture Pays de la Loire , retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes les actualités > Devenir paludier ou saunier : l'importance de la relation entre le maître de stage et le stagiaire

Devenir paludier ou saunier : l'importance de la relation entre le maître de stage et le stagiaire

Flux RSSImprimer la page

Produire du sel, voilà l’objectif du paludier ou du saunier…la météo sera plus ou moins favorable, la production en dépendra mais le résultat est également le fruit du travail de préparation des salines et de l’implication du professionnel. La culture populaire ne dit-elle pas de façon assez énigmatique : "le sel se fait l’hiver" !

Les périodes de stage sont essentielles pour la transmission des savoir-faire. La réussite de la formation salicole tient beaucoup à la relation maître de stage-stagiaire. C’est aussi de ce compagnonnage que dépend une partie de la réussite de l’installation des futurs paludiers ou sauniers.

La saison de production valide le travail réalisé pendant l’année…c’est le résultat de la mise en œuvre des apprentissages transmis tout au long de l’année par le maitre de stage lors des séquences des modules techniques. Juin a permis à l’équipe de formateurs de suivre les apprentissages et de s’assurer du bon fonctionnement des binômes maitre de stage-stagiaire. 

D’une année à l’autre les saisons salicoles se suivent et ne se ressemblent pas. Cette année le maitre de stage a dû soutenir le néo producteur dans des préparations accélérées par des vents d’Est qui renforçaient l’évaporation de l’eau de mer… les qualités physiques du saunier ou du paludier doit être autant du registre de l’endurance que du sprint !

Mais cette année, la saison a commencé par éprouver physiquement les stagiaires et, puis, après quelques semaines de travail intense et quelques prises de sel en guise de récompense…la pluie est venue doucher les espoirs d’année faste ! Tout s’arrête ! 

Le rôle du maitre de stage est alors de travailler les qualités mentales du stagiaire… Aujourd’hui la production salicole est en attente d’un peu de beau temps pour repartir de plus belle ! Le sel est là, quelques jours de temps sec, de vent et les généreux cristaux viendront blanchirent les œillets, carreaux ou aires saunantes des marais de l’Atlantique.